Renforçant des efforts pour réaliser le Programme 2030 et encourageant les partenariats, ONU Femmes dévoile un nouveau Pacte médiatique

Plus de 35 médias de premier plan s’engagent à accroître la représentation féminine dans leurs salles de presse et leurs actualités.

(New York, le 22 mars) Au cours d’une rencontre dans une salle pleine, tenue aujourd’hui en marge de la 60e session de la Commission de la condition féminine au siège des Nations Unies, ONU Femmes a lancé un partenariat innovant avec d’importants organes d’information dans le but de susciter l’attention et des actions concrètes pour réaliser le Programme 2030. Le Pacte médiatique Franchissons le pas pour l’égalité des sexes réunit une coalition élargie de médias en provenance de toutes les régions du monde, appartenant à la presse écrite, à la radio, à la télédiffusion et à la diffusion sur Internet afin d’atteindre un large public et d’œuvrer résolument à la réalisation des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

Devant le rôle influent que les médias sont à même de jouer en faveur de l’autonomisation des femmes et de l’égalité des sexes, le Pacte médiatique Franchissons le pas pour l’égalité des sexes animé par ONU Femmes fonctionnera en tant qu’alliance des organisations de médias qui s’engagent à tenir un rôle actif dans la promotion des questions de genre dans le cadre des Objectifs de développement durable. Les organisations signataires du Pacte l’appliqueront en mettant de plus en plus l’accent sur les droits des femmes et l’égalité des sexes dans leur couverture de l’actualité, et les complèteront par des pratiques d’organisation sensibles à la dimension du genre. En prévision de ce lancement, plus de 35 organes d’information de premier plan ont signé le Pacte médiatique en tant que membres fondateurs. Ce groupe initial très diversifié, qui va des diffuseurs situés à la base aux organisations médiatiques internationales, atteint des millions de lectrices, lecteurs, d’auditrices, d'auditeurs, téléspectatrices et téléspectateurs en Afrique, dans les États arabes, dans la région Asie-Pacifique, en Europe et en Amérique latine.

« Les médias ont beaucoup d’influence sur la façon dont nous percevons et comprenons le monde qui nous entoure. Cette influence a plusieurs dimensions. Même lorsque l'information est tout à fait exacte, selon les faits, si elle est déclarée principalement par des hommes, à propos des hommes, cela déforme effectivement la réalité. Chez ONU Femmes, nous pensons que nous devons œuvrer en partenariat pour modifier le paysage des médias et les mettre au service de l’égalité des sexes », a déclaré Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes. « Ce degré de soutien et cette audience de celles et ceux qui sont dans les salles de presse sont ce dont nous avons besoin pour mettre en avant notre mission et nous assurer de pouvoir réaliser l’égalité des sexes et les droits des femmes d’ici à 2030 », a-t-elle ajouté. 

En signant le Pacte médiatique, les organisations concernées s’engagent à entreprendre des actions concrètes vers le changement dans toute une gamme de domaines : défense des droits des femmes et de l’égalité des sexes par des articles éditoriaux ; inclusion de femmes parmi les sources des comptes rendus en visant la parité entre les sexes ; adoption d’un code de conduite sur le reportage sensible au genre ; accompagnement de journalistes femmes par des mentors favorisant leur développement professionnel ; et d’autres mesures encore.

Prenant la parole à la manifestation de lancement à New York, qui était présidée par Mme Cristina Gallach, Sous-secrétaire générale au Département de l’information publique des Nations Unies, des représentantes et représentants de trois organisations médiatiques fondatrices, à savoir, South African Broadcasting Corporation, Good Housekeeping et TV Azteca, ont fait état de leur soutien unanime à ce nouveau partenariat. Elles et ils ont affirmé leur volonté d’honorer l’engagement pris dans le cadre du Pacte médiatique d’œuvrer à l’égalité des sexes dans leur couverture de l’actualité et dans leurs salles de presse.

Voici la liste des membres fondateurs du Pacte médiatique Franchissons le pas pour l’égalité des sexes : AllAfrica, AMARC (Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires), Al Wasat (Bahrain), Cambodia Centre for Independent Media, Care2, Citizen News Service (Inde), Dawn (Pakistan), Devex, El Telégrafo, (Équateur), Eurovision Regional News Exchange for South East Europe – ERNO, France 24, Good Housekeeping, Guatevision (Guatemala), Gulf Daily News (Bahrain), Instituto Patrícia Galvão (Brésil), Inter Press Service, Marie Claire, Monte Carlo Doualiya (MCD), Naewna Group (Thaïlande), Nómada.gt  (Guatemala), Philanthropy Age, Pravda, Reportaje De (Guatemala), South African Broadcasting Corporation, Siempre Mujer, Teen Voices, The Daily Star (Bangladesh), The Express Tribune (Pakistan), The Jakarta Post (Indonésie), The Jordan Times, The National (UAE), Thomson Reuters Foundation, Radio France Internationale, TV Azteca (Mexique), UN Dispatch, UN News Centre, Voice of Democracy (Cambodge), Women’s eNews, Women’s Feature Service (Inde). On s’attend à ce que de nombreux autres organes d’information signent le Pacte médiatique au cours des prochains mois.

Consulter la webdiffusion sur la page : http://www.unwomen.org/en/news/in-focus/csw/webcasts

Télécharger des photos de la rencontre depuis la page : http://www.unwomen.org/en/news/in-focus/csw/photos-and-videos

Photo: © UN Women/Niels den Hollander