L’AMARC lance une alerte suite aux crimes commis au Honduras

16 mars 2016. L'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) lance un appel à ses partenaires et ses membres afin qu’ils se mobilisent et maintiennent une vigilance contre les responsables des crimes contre les leaders du peuple Lenca au Honduras.
 
Deux semaines après l'assassinat de Berta Cáceres, un autre membre du Conseil Civique des Organisations Populaires et Autochtones du Honduras (COPINH), Nelson Garcia, 39 ans, a été tué au Honduras, lorsqu'il rentrait chez lui, dans la municipalité de Rio Lindo.

Au même moment, selon le Comité por la Libertad de Expresión150 familles ont été expulsées par la police à Rio Chiquito, municipalité de Rio Lindo, dans le département de Cortés.
 
L’AMARC souhaite alerter les gouvernements, les différents acteurs et l'ensemble de la société civile sur le danger des modèles politico-économiques qui favorisent des projets au détriment de l'environnement et du droit à l'eau, à la terre et à la vie digne et traditionnelle des peuples autochtones dans les territoires touchés .
 
L’AMARC sympathise avec les familles des camarades, avec les médias communautaires et tous les membres et partenaires du COPINH.

  • Nous exigeons justice pour les meurtres de Berta Caceres et Nelson Garcia.
  • Nous exigeons la liberté de Gustavo Castro Soto.
  • Nous exigeons l'arrêt des crimes contre les défenseurs des droits fondamentaux universellement consacrés.
  • Nous exigeons l'arrêt de la persécution du peuple Lenca et que la protection préventive de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) soit respectée.
  • Nous exigeons la mise en œuvre de la Consultation Indigène de la Convention 169 de l’Organisation internationale du travail (OIT)

Fin à l'impunité, respect pour la vie!

Photo: © desInformémonos