Participation de l'AMARC à un séminaire de l'UNESCO sur les web-radios au Maroc

Rabat,19 février 2016. Ifouliki Média Bladi. C'est dans les salons de l'hôtel Chellah à Rabat que l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), organisait, avec le soutien de la Finlande et de la Suède, la remise d'un rapport important: un état des lieux sur les « web radios associatives » dans le Royaume. Cette étude, la première du genre, a été réalisée par Sébastien Nègre, ancien directeur d'antenne et rédacteur en chef d'Atlantic Radio à Casablanca. On notait la présence de Mohamed Ghazali, Secrétaire Général du Ministère de la Communication, de Michael Millward, Ambassadeur de l'UNESCO auprès du Maroc, de l'Algérie, de la Mauritanie et de la Tunisie, d'Emmanuel Boutterin, Président de l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) et de Jamal Edine Naji, Directeur Général de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA).

La question essentielle tournait autour de l'accès au spectre pour les web-radios qui souhaitent élargir leur audience, qui demeure aujourd'hui confidentielle, faute de légalisation sur la bande FM. Cinq personnes de l'association « Ifoulki Média Bladi » (IMB), un projet rbati de « radio locale associative » étaient invitées par l'UNESCO, ainsi que le réseau EJoussour, une web-radio de Ouarzazate, et plusieurs autres équipes venues de tout le Royaume.

Emmanuel Boutterin, président de l'AMARC et du Syndicat National des Radios Libres en France, a notamment souhaité « que le gouvernement et le Palais entendent les souhaits de la société civile en faveur de médias locaux associatifs dont la vraie vocation est de contribuer au développement culturel et économique des territoires. L'AMARC, forte de son expertise sur les radios associatives, est prête a apporter son concours pour travailler aux solutions utiles pour le Royaume dans le respect des attentes de toutes les parties prenantes ».

Ce séminaire était suivi par deux sessions de formations fort utiles sur le « management des radios » et sur le « plaidoyer politique » en faveur d'une évolution de la législation. C'est le lendemain, 20 février, que l'Association Ifoulki Média Bladi devait tenir son Assemblée Générale Constitutive et élire ses instances dirigeantes, avec l'amicale présence d'Emmanuel Boutterin, Président de l'AMARC et de Moulay Ismail Alaoui, ancien Ministre de l'Éducation Nationale. 

Source : Ifoulki Média Bladi

Crédit photo : © Ifoulki Média Bladi

Cliquez ici pour lire un article et voir des photos de l'Assemblée Générale Constitutive de l'Association Ifoulki Média Bladi

Lisez le rapport «État des lieux des webradios au Maroc»

Lisez le communiqué de presse du bureau de l'UNESCO à Rabat sur la présentation du rapport «État des lieux des webradios au Maroc»