AMARC11 – Le Ghana accueille la 11e Conférence internationale de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires

Montréal, 10 août 2015. Plus de 260 participants représentant près de 50 pays différents, de tous les continents, sont réunis à Accra, au Ghana à l’occasion de la 11e Conférence internationale de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) depuis ce matin et jusqu’au 14 août à l’invitation du Ghana Community Radio Network (GCRN).

La cérémonie d'ouverture a fait place aux danses traditionnelles du Ghana et aux voix des communautés qui ont mis en lumière la richesse de la culture et de la tradition orale du pays hôte.

Lors de son allocution d'ouverture, la Présidente de l'AMARC, Mme Maria Pía Matta, a rappelé les défis auxquels l'AMARC doit se confronter pour répondre à un monde en changements: la modernisation de la structure, l'efficacité envers les membres et la cohésion parmi les régions pour en arriver à une organisation plus forte et transparente.

M. Bukar Tijani, directeur Régional de l'Afrique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s'est adressé aux participants pour renforcer le partenariat en cours entre la FAO et l’AMARC dans les luttes communes pour promouvoir la sécurité alimentaire et un développement durable des sociétés, dans lequel les radios de proximité et communautaires jouent un rôle incontournable. Ce partenariat devra se baser sur des relations plus étroites afin que les politiques et les stratégies globales soient adaptées aux projets et nécessités rencontrés sur le terrain.

M. Ato Sarpong, Vice-ministre des Communications du Ghana, a quant à lui, abordé le thème crucial de la numérisation du spectre hertzien et de la place des radios communautaires dans un nouveau milieu numérique. Les droits de la communication sont des droits universels et les radios communautaires doivent s'engager dans la défense de ce processus.

La 11e Conférence internationale de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) se poursuit jusqu’au 14 août. 

Photo: © Daniel Peprah, Twitter